La voix convalescente

Si vous avez été malade (rhume, grippe, laryngite, bronchite, reflux gastro-oesophagien) et que votre voix en a été affectée, avant tout soyez indulgent et compréhensif avec vous-même et avec votre voix!

Il est normal que vous mettiez un certain temps à récupérer toute votre fonction vocale, puisque les structures anatomiques ont été mises à mal: gorge irritée et douloureuse, toux irritante, nez bouché, respiration difficile, présence de mucus... Quant à votre sommeil, il a pu être de mauvaise qualité à cause de tous ces symptômes, et votre récupération – générale et vocale – aura souffert d’un mauvais sommeil.

Donnez-vous le temps et les moyens de reprendre progressivement des exercices simples pour retrouver un flux d’air libre et un accolement «propre» des cordes vocales: avec une paille, faites plusieurs fois par jour pendant quelques minutes des bulles dans l’eau puis hors de l’eau, en alternant souffle et son; toujours avec la paille dans l’eau puis hors de l’eau essayez des glissades sur des petits intervalles confortables; si le son est net et facile, tant mieux. Si ce n'est pas le cas, ne soyez pas frustré: demain, vous pourrez peut-être monter confortablement plus haut. Allez à votre rythme, votre voix a besoin de douceur!