Un des «plus» de la TCM, c’est la prise en compte du style d’apprentissage du chanteur afin de lui proposer des façons de travailler qui lui parleront le plus directement.

Le travail se fait dans un dialogue constant pour que formateur et chanteur puissent évaluer en temps réel que le vocabulaire employé et les éléments travaillés sont compris et que le chanteur puisse se les approprier afin de s’autonomiser rapidement dans son entraînement.

 

La TCM est le fruit des recherches que mène depuis 15 ans Allan Wright dans les domaines de la physiologie vocale, de l’acoustique, de la rééducation vocale et de la pédagogie du chant.