Qu’est-ce que la TCM ?

 

La TCM est le fruit des recherches que mène depuis 15 ans Allan Wright dans les domaines de la physiologie vocale, de l’acoustique, de la rééducation vocale et de la pédagogie du chant.

 

 

 

  • L’approche TCM met au service des chanteurs et de tous les professionnels de la voix des outils précieux, validés expérimentalement, qui ont montré leur utilité tant dans l’éducation et l’entretien d’une voix saine et efficace que dans la rééducation vocale des chanteurs et orateurs à la voix blessée.

 

Présentation de la TCM par Allan Wright:

La Technique du Chanteur Moderne

Voudriez-vous :

  • Plus de facilité dans les aigus ?
  • Plus de contrôle dynamique sur votre voix ?
  • Plus de nuance ?
  • Plus de projection ou de résonance ?
  • Une voix saine et résistante qui ne se fatigue pas ?
  • De l’assurance dans votre voix chantée ou parlée ?
  • Des outils ludiques pour avoir plus de polyvalence vocale ?

Alors, la TCM (technique du chanteur moderne) pourrait vous apporter des réponses.

Technique vocale basée sur les toutes dernières recherches en science vocale

La TCM (Technique du Chanteur Moderne) est un système d’apprentissage de la technique vocale qui se base exclusivement sur le fonctionnement physiologique et acoustique de la voix. Née des toutes dernières recherches en science vocale, elle décompose la voix en trois systèmes, qui travaillent ensemble pour créer un geste vocal équilibré et sain. De par son lien étroit avec les recherches sur la voix, la TCM est une approche qui reste en évolution permanente - dès lors que la compréhension sur la voix humaine évolue, la TCM aussi.

Notre approche a comme précepte de base que tous les sons peuvent être produits de façon saine - il suffit de savoir paramétrer la voix de manière propice. Bien que la TCM soit scientifique, il ne s’agit pas d’apprendre les noms de tous les muscles et cartilages de la voix (à moins que cela ne vous intéresse !)  - mais plutôt d'avoir des outils ludiques pour apporter de la polyvalence à votre voix, et en chasser la fatigue.

Aucun biais esthétique, aucune règle, juste de la science (dans la tête du prof, à moins que vous lui demandiez des explications physiologiques), des outils ludiques, et un geste vocal sain et équilibré. 

Aperçu rapide de la TCM

Selon la TCM, la voix est une machine composée de trois systèmes :

  1. Un système de compression (les poumons, le thorax, l'abdomen)
  2. Un système de vibration (le larynx, les cordes vocales)
  3. Un système de résonance (le conduit vocal)

Pour que cela soit plus facile à se rappeler, on les appelle les trois C :

  • Corps
  • Cordes
  • Conduit

Nos trois C fonctionnent entre eux de façon dynamique - c'est à dire que lorsqu'on change le paramétrage d'un des systèmes, le fonctionnement des deux autres en sera forcément affecté. Il est donc impossible de considérer un élément comme étant entièrement à part - la voix est une unité fonctionnelle.

La formation vocale traditionnelle accorde souvent trop d'importance au système de compression, au détriment des deux autres.  La TCM maintient que les trois systèmes ont besoin de travailler ensemble pour que la voix soit saine et efficace.

Pour ce faire, nous procédons en deux étapes :

  1. L'équilibre des trois sphères (corps, cordes et conduit) pour assurer une phonation saine (obligatoire quel que soit le style musical)
  2. Une série d'options esthétiques (qui varient en fonction du style musical)

Le chanteur TCM saura donc ce qui diffère entre, mettons, une voix lyrique et une voix de gospel (les options esthétiques) et ce qui leur est commun (la phonation saine). Dès lors que l'on comprend cela, des tas d'options s'ouvrent à nous (chanter plusieurs styles, chanter sans se fatiguer, avoir plus de puissance etc.)

La TCM est recherchée par des chanteurs, des instituteurs, des orthophonistes, des conférenciers, des professeurs de chant et bien d'autres utilisateurs de la voix (speakers, etc) - vous trouverez les détails de nos formations en cliquant ici.

Quelques surprises

  • La gestion du souffle se fait avec les éléments suivants : les abdominaux, les dorsaux mais aussi avec les cordes vocales !
  • Le diaphragme n'a pas de retour sensoriel (on ne peut pas le sentir de l'extérieur) et de toutes manières, c'est un muscle d'inspiration - puisqu'on chante en expirant, le diaphragme est inactif (ou presque) pendant la phrase chantée.
  • Les problèmes de justesse viennent souvent d'une mauvaise utilisation de la langue et non pas d'un problème d'oreille.
  • Les sons extrêmes tels que les cris et la distorsion font partie des sons les plus naturels qui existent.
  • La détente est l'antithèse totale de certains sons - si on se détend, la voix peut décrocher ! Le tout est de savoir où faire et où ne pas faire un effort.
  • Le larynx doit être mobile - un larynx trop bas est une des causes majeures de dysphonie musculaire chez les chanteurs.

Texte et images © Allan Wright, utilisés avec permission, pour plus d'infos, visitez le site du Chanteur Moderne