La pédagogie TCM

 

Un des «plus» de la TCM, c’est la prise en compte du style d’apprentissage du chanteur afin de lui proposer des façons de travailler qui lui parleront le plus directement.

Le travail se fait dans un dialogue constant pour que formateur et chanteur puissent évaluer en temps réel que le vocabulaire employé et les éléments travaillés sont compris et que le chanteur puisse se les approprier afin de s’autonomiser rapidement dans son entraînement.

  • Chanter devant qui que ce soit, fût-il prof, c’est se dévoiler, c’est partager quelque chose d’extrêmement personnel et intime. C’est pour cela que bienveillance, absence de jugement, respect des objectifs artistiques du chanteur sont à la base de l’attitude du prof TCM: il est essentiel que le chanteur puisse se sentir en confiance, à l’aise et respecté dans ses choix.


Lors d’un premier cours TCM, le formateur s’assurera d’abord que les principes de la phonation saine – l’adéquation et l’équilibre des trois sphères - sont en place: c’est une phase diagnostique. Il suffira parfois de remédier à un seul élément pour trouver ou retrouver un geste vocal sain, à l’aide de quelques exercices simples. L’assimilation de ce nouvel élément aux habitudes vocales du chanteur se fera ensuite relativement rapidement à condition que le chanteur l’intègre dans son entraînement vocal quotidien, en lui consacrant une attention ciblée de 5 à 10 minutes par jour pendant au moins une dizaine ou une douzaine de jours.


 

Pour la santé vocale et la longévité vocale du chanteur, il est important que les principes de la phonation saine soient intégrés avant de s’engager dans tout travail visant à maîtriser les paramètres d’un chant «extrême», tel que belting ou saturation.

 

Lorsqu’un chanteur a trouvé ou retrouvé un geste vocal sain, il découvre parfois de surcroît les réponses aux questions d’ordre stylistique et esthétique qu’il se posait!

  • Dans les autres cas, la TCM propose une ample boîte à outils permettant de jouer en toute sécurité (et toujours dans la bonne humeur!) avec une grande palette sonore, de façon à s’approcher au plus près de la demande stylistique du chanteur, que ce soit dans le cadre d’une reprise pour laquelle il souhaitera «coller» au son de l’interprète original ou bien dans le cadre d’une composition, en l’aidant à parfaire son propre son, sa propre signature vocale.