L’enregistreur: un outil de travail

Enregistrez-vous lors de vos séances d’entraînement vocal, technique ou interprétatif:

il ne s’agit pas d’enregistrer en continu, ce serait peu productif et vous vous lasseriez vite à rechercher les endroits pertinents! Enregistrez de courts passages qui vous posent problème ou dont vous voulez vérifier le rendu sonore: une ou deux notes, une phrase... Grâce au feed-back de l’enregistrement, vous pourrez corréler de façon précise le son entendu avec votre ressenti et le travail musculaire mis en œuvre, puis procéder le cas échéant à des ajustements qui vous aideront à vous approcher du son que vous visez.

Ce n’est pas du narcissisme, c’est juste un outil précieux pour corriger ponctuellement le tir, valider une interprétation ou évaluer vos progrès!